mardi 8 juillet 2008

C'est les vacances pour tout le monde

Difficile de trouver de quoi se rassasier niveau séries en cette période estivale, alors mis à part une nouveauté, du retard accumulée, ou des vieilleries même pas en VO, on fait ce qu'on peut...

Battlestar Galactica - 4x08, 4x09 & 4x10
Ca aura été long, dur, mais ça y est, on est revenu au niveau originel.
Après un 4x08 chiant comme la pluie, la série redémarre du feu de dieu, jusqu'à un mid-season ultime, balançant révélations fracassantes, au rythme effréné (on a même du mal à suivre par rapport à un début de saison sous Tranxène), et à l'épilogue littéralement soufflant.
La moindre perspective d'espoir est toujours anéantie par une noirceur absolue, et le fan s'ouvre les veines quand il sait qu'il va encore devoir attendre un an avant la fin de l'histoire, et surtout à cause de l'attente démesurée provoquée par ce rebondissement qui renouvelle (encore une fois) toute la série.
Bon dieu de bon dieu !

Weeds - Season Premiere
La série repart sur de nouvelles bases après une troisième saison décevante.
C'est définitivement trop court pour se faire une idée, mais l'ensemble se révèle très plaisant, drôle, et gonflé juste comme il faut (avec un nouveau représentant de la famille dysfonctionnelle).
On attend donc de voir ce que vont donner ces aventures mexicaines.

Et c'est parti pour les séries de remplissage (surtout quand on bosse et qu'au bout de 20 minutes on s'endort) :

Shasta
Sitcom annulée au bout d'une saison avec le fils de Gary Busey et Verne Troyer, le fabuleux mini moi de Austin Powers.
Eh ben, c'est nul.
Les gags tombent forcément à plat, c'est d'une vulgarité sans nom, la réalisation, essayant certains effets de style est fatigante au possible, et la VF est atroce.
Hop, poubelle.

Off Centre
Sitcom imaginée par les créateurs d'American pie (tout un programme...) regroupant certains des acteurs de la grande saga, et qui feront plus tard leur place dans le monde des séries TV US.
C'est plutôt plaisant, même si c'est franchement bas de plafond (un épisode sur les pets dans le couple, un autre sur les ragnagnas), mais bon, à cause de la VF, 1 gag sur trois ne fonctionne pas, et si l'on prend la moyenne que 2 gags sur 3 sont réussis dans la série, ça nous donne une série sur laquelle on peut aisément commencer sa nuit, et à regarder si l'on est en manque de rires enregistrés.

Freaks and Geeks
Alors là attention, petit bijou.
L'une des séries de Judd Apatow, annulée au bout d'une quinzaine d'épisode, avec tout un joli casting de gueules connues, mais avec 10 ans de moins : Seth Rogen, Jason Segel et Linda Cardellini...
Très drôle et très tendre, la série suit deux groupes d'asociaux dans un lycée des années 80 : des freaks (genre de rebelles patentés) et des geeks (fan de Shériff Fais moi peur).
On s'attache très vite aux personnages, et la série est portée par ce rythme très particulier qu'on retrouvera plus tard dans les films d'Apatow.
Et même la VF est réussie !
Saloperie d'audimat, qui aura tué dans l'oeuf une aussi belle série...

C'est tout.
Pour le moment...

1 commentaire:

agathe a dit…

Bonjour!
Je suis en train de regarder la série Freaks and Geeks et je me demande où tu as trouvé la version française? Peux-tu me filer le tuyau?
Merci beaucoup!
Agathe
ollagnieragathe@hotmail.com