vendredi 2 mai 2008

Séries de la semaine, youpi tralàlà.

The Big Bang Theory - 1x13
La série suit son petit bonhomme de chemin, et c'est de plus en plus réussi.
Même si on aimerait un peu de continuité entre les épisodes, il n'y a rien à réclamer. C'est propre, carré, réussi.
Youpi.

Desperate Housewives - 4x12
Toujours aussi bidon dans son intrigue principale et véritable, la série continue néanmoins de réjouir dans ses intrigues secondaires (gentiment) transgressives. Après la religion la semaine dernière, on a le droit ici de se moquer (gentiment) des handicapés.
C'est rigolo et ça passe le temps.
Mais ça reste encore trop gentil.
Surtout depuis que South Park a fini son run d'épisodes.

Lost - 4x09
Un épisode super bourrin, avec des morts chocs et du développement de personnage qui annonce des heures alléchantes.
La série vient de renaître mes amis.
C'est beau.

My Name is Earl - 3x17 & 18
Dis donc, cet arc du coma aura été ultra bénéfique à la série, mettant en retrait un Earl omniprésent pour se concentrer sur son hilarant frère Randy, accouchant d'épisodes très réussis (surtout après ceux de la prison, brrrr).
On attend de voir la suite, pour une fin de saison décidément bien remplie.

South Park - 12x07
Un épisode extrêmement con, très réussi, sorte de résumé de tout ce qui rend le show si extraordinairement, ultimement, irrésistiblement génial.
Dommage qu'il annonce le début d'une disette southparkienne jusqu'en octobre 2008.
Putain, ça va être long.

Battlestar Galactica - Season 3 Finale
Ga. Bu. Zo. Meuh.
C'est génial.
On voit les rebondissements arriver, on se dit que non, c'est pas possible, ils ne peuvent pas aller aussi loin.
Et puis si.
Même pas peur.
A ce point là, il n'y a même plus besoin d'en parler pendant des heures, Battlestar Galactica est une série profondément ultime, une pièce maîtresse qui va plus loin que tout ce qu'on peut imaginer et qui comble, encore et toujours.
Dommage de penser qu'on aura plus de clifhangers dantesques de fin de saison qui renouvelle complètement le show, mais on attends la fin de cette histoire avec une impatience difficilement contenue.
La vache.

Entourage - 1x01 & 02
Au capital sympathie hallucinant, une série tout en bonnasses, luxe et fun, qui montre la vie des stars américaines dans tout ce qu'elle a de plus jouissif.
Un parti pris enthousiasmant, pour une série rafraîchissante, drôle et tout de suite attachante.
Et puis y'a plein de bonnasses.

2 commentaires:

Antoine a dit…

+1 pour My Name Is Earl

Antoine a dit…

et encore +1