vendredi 25 avril 2008

Séries de la semaine, quelle veine !

Grosse grosse activité aussi bien en série qu'en terme de partiels et de tournées postières, ce qui explique cette petite absence de reviews télévisées (rattrapée aujourd'hui donc).

Skins 2x10
L'ultime épisode avec le cast original, qui laisse une impression de crève coeur, façon Friends, avec un épisode absolument génial, sorte de grande dissertation sur ce qui fait la force, le caractère si particulier de Skins, conclusion idéale aux sentiments contradictoires, faites de retrouvailles, de séparations, de funérailles hilarantes et de questionnements qui ne peuvent que toucher le public auquel ils s'adressent.
Testament d'une génération, la série comme on l'a connue est définitivement un coup de maître, malgré des intrigues de seconde année en déça d'une première saison parfaite.
Reste à voir comment la série saura rebondir, et si la disparition (totale ?) du cast d'origine n'est pas la pire balle dans le pied que des auteurs ne se sont jamais infligée.
Mais on sait déjà que c'est loin de leur faire peur.
Vivement l'année prochaine.

South Park - 11x06
Un épisode particulièrement trash, comme il y en a chaque année, même si celui reste du domaine de la suggestion jusqu'a à un climax immonde extrêmement réjouissant. Encore basé sur Internet, sujet de prédilection cette saison, l'épisode emmène son pitch de départ loin.
Très loin.
Bourré de références, d'audaces graphique, et toujours aussi fin dans la connerie la plus ultime, la série continue dans cette voie de perfection qu'elle ne quitte plus depuis près de 5 ans.
Youpi.

Desperate Housewifes - 4x11
Bien sûr, il y a des retours beaucoup plus attendus, mais la série continue sur sa lancée, c'est à dire : proche du navet soapien de base dans son intrigue générale, très sympathique dans ses histoires secondaires.
Lynette est encore une fois à l'honneur (cruel est le jeu de la comparaison des capacités de jeu entre les différentes protagonistes), sur un sujet pour une fois assez couillu, et dont l'approche frontale a du rebuter certaines ménagères non préparées : la religion.
Je vous rassure, tout fini vite fait dans le pathos et le moralisme ambiant, mais quand même, un peu de blasphème, ça fait toujours plaisir !

My Name is Earl - 3x14,15 & 16
Le retour du samaritain et sa liste, enfin débarrassé d'une intrigue carcérale terriblement handicapante et il semble que la pause gréviste a permis aux auteurs de revenir plus frondeur que jamais, notamment avec ce double épisode de reprise hilarant, dans une pure tradition cartoonesque, parodique (la sitcom fantasmée) et ne ménageant pas un cast qui en redemande.
Je suis réconcilié avec la série, et j'attends la suite.

The Big Bang Theory - 1x12
La série, très sympathique au demeurant, semble avoir trouvé sa vitesse de croisière en chargeant la mule sur ce personnage de nerd patenté qu'est Sheldon, le faisant vivre à chaque épisode des aventures que n'aurait pas renié la Martine de la grande époque (Sheldon est malade, Sheldon perd son boulot, Sheldon trouve plus intelligent que lui...).
C'est frais et très drôle, on adhère donc facilement.

How I Met Your Mother - 3x15 & 16
On est toujours aussi heureux de retrouver la bande, avec toutes leurs génuflexions narratives et flashbacks cultes. D'autant qu'on retrouve dans l'épisode 3x16 cette chère pop star canadienne, et un guest de choix : Dawson ! (Mais va falloir arrêter la déferlante de stars, sous peine de finir lassant).
Par contre, autant l'épisode est extrêmement réussi et génère les rires en cascade (ça fait critique de télé 7 jours), les 5 dernières secondes sont carrément ce qu'on a plus mauvais dans l'histoire du show.
Dommage, même si on sait qu'ils vont forcément rebondir.

4 commentaires:

Bad Taste a dit…

Qu'est-ce qui t'as tant déçu dans le final du 316 de How I met your mother ?
Le fait que ça soit attendu ? Prévisible ? Hors-sujet ? Inintéressant ? Que ça ne mènera sur rien de bon ?
Bref, j'aimerai comprendre pourquoi tu n'aimes pas ce final que je trouve aussi réjouissant que jubilatoire. :-)

Bad Taste a dit…

Up.

Mr Brown a dit…

Ben, il semblerait que le prochain épisode (se déroulant quelques secondes après) soit drôle.
On verra quand je l'aurais vu.

Mais sinon, j'ai pensé que c'était attendu, prévisible, hors-sujet, inintéressant et que ça ne mènera sur rien de bon.
En gros.

Bad Taste a dit…

Le 317 est intéressant, car il prend une dimension dramatique qui sied bien à la série je trouve.
Le sitcom passe d'une simple comédie à une histoire d'amitié, d'amour, à très long terme, avec des rebondissements en veux-tu en voilà.

Enfin bref, je trouve la série de plus en plus inattendue, imprévisible, en plein dans son sujet, intéressante, et qu'elle mènera sur plein des choses formidables. :-)