mardi 29 janvier 2008

Séries du Soir, Bonsoir

Terminator - The Sarah Connor Chronicles - Pilot & 1x02
Une série très attendue, d'autant plus en période de grève, mais qui se révèle surtout comme un pétard mouillé (mais qui pète bien quand même).
Car la série a clairement les moyens de ses ambitions, et ça défouraille à tout va, on a rarement vu des effets spéciaux aussi soignés dans une simple série TV, et chaque épisode promet son lot de luttes épiques. Le problème, c'est que ce simple radotage du film ne peut s'intégrer autrement qu'artificiellement dans l'intrigue et la mythologie dantesque de James Cameron (surtout que le troisième opus de la saga s'apparentait déjà à un cheveu sur la soupe).

Au jeu des comparaison, la série sombre fortement, avec ses comédiens sans charisme (les terminators comme sous catcheurs dopés aux stéroïdes animaux) et son intrigue indigente qui bousille tout le travail du créateur original (voyages dans le temps poussifs et incohérents, terminators et combattants de la résistance en pagaille), et surtout un palpitant qui s'endort malgré la profusion de moyens (des terminators qui s'affrontent en défonçant des murs c'est bien joli mais ça reste très limité et déja répétitif dès le deuxième épisode).

On attendra quelques autres épisodes pour se faire un avis définitif, mais cette affaire est bien représentative de ce qu'est devenue la franchise : une pompe à fric sans âme.
Et ce ne sont pas les prochains films qui changeront la donne, puant le mercantilisme à plein nez.
Et on se concentrera surtout sur le reste de Battlestar Galactica, qui est pour le coup autrement plus génial.
So saw we all.

1 commentaire:

Badounasse a dit…

"So saw we all."

:-/